• ESMOD

UNREST, génèse d'une marque de T-shirts de sport éco-responsable

Dernière mise à jour : avr. 27


Diplômée d'ESMOD Paris en 2014, Lucile Trouette se fait remarquer en remportant le Prix Coup de Coeur Talents de Mode 2015, initié par le Village des Créateurs, avec sa collection en matières techniques Civil Unrest. Tout concourt alors au lancement de sa propre marque, avec des soutiens de poids. Seulement voilà, Lucile doute de sa légitimité car, pour elle, il manque une valeur ajoutée à cette marque, malgré ses qualités techniques et stylistiques. Elle tient à donner du sens à ce projet avant de se lancer.



Elle intègre donc les équipes du studio de création des Galeries Lafayette (marque propre) où elle apprend les rouages de la création d'une collection. C'est là qu'elle découvre vraiment les difficultés du métier : liberté créative limitée, contraintes de production, etc. Après cette expérience formatrice, Lucile poursuit sa carrière quelques temps à Londres avant de revenir s'installer à Bordeaux, avec un mode de vie très différent, plus axé sur l'écologie, la santé...


Là, elle travaille pour un Fab Lab qui va lui ouvrir les yeux sur la pollution engendrée par l'industrie de la mode. En effet, en visitant les entrepôts du Relais elle découvre les montagnes de vêtements délaissés par leur propriétaires. En tout, ce sont près de 20 tonnes de vêtements qui sont collectés… par jour ! Et encore, le contenu de ces collectes ne représente qu'1/3 de la consommation textile française. Les 2/3 restant ne sont pas recyclés et partent à l'incinération, ou dans la nature ! Quelle alternative trouver face à ce désastre écologique ?

Lucile décide d'approfondir le sujet en participant à un Mooc dédié aux entrepreneurs du changement, organisé par HEC. Sa participation à l'événement lui permet de trouver des solutions utiles pour développer un modèle économique plus responsable dans l'élaboration de sa future entreprise. En effet, Lucile a toujours en tête de monter sa marque, et ses reflexions sur la durabilité du vêtement l'amènent à trouver sa valeur ajoutée et un sens réel à sa démarche créative.


Pour parfaire cette réflexion, Lucile intègre l'incubateur Ticket For Change pour un parcours entrepreneur de 6 mois qui lui donnera les clés pour assurer les fondements de sa future entreprise. A l'issue de cette expérience, elle est prête à lancer UNREST, marque de vêtements de sport écoresponsables avec un cycle de production circulaire.



Allier sport et fibres naturelles, dans un secteur qui emploie beaucoup de matières techniques à base de fibres synthétiques, voilà un beau challenge ! Le but est alors de trouver des fournisseurs prêts à réfléchir avec elle aux propriétés des fibres naturelles qui s'adapteraient le mieux aux contraintes des différents sports. Rappelons que la fibre naturelle se dégrade beaucoup plus vite dans le temps et a donc un impact écologique moindre. De plus, ce type de fibre se recycle plus facilement que celles à base de plastique (qui de plus libèrent des micro particules nuisibles lors des lavages). Après de riches échanges, ses choix se portent sur le coton (en faible quantité), le lin, le chanvre et le Lyocel (tissu réalisé à base de pulpe de bois). Par exemple, un Tee-shirt pour le tennis sera réalisé à 75% en Lyocel (pour les propriétés respirantes et résistantes) et 25% coton (pour la douceur et la souplesse). Lucile travaille actuellement sur l'élasticité avec ses fournisseurs et pourrait obtenir cette propriété à partir de certaines mailles.



Si la marque UNREST était pensée à l'origine pour proposer un vaste vestiaire dédié au sport, Lucile a préféré revoir sa stratégie pour se spécialiser dans le mono produit : le Tee-Shirt. Un positionnement qui lui permet d'être mieux identifiée. Afin de sonder sa future clientèle, elle organise une série de worshops grand public autour d'une question bien définie : quel serait pour vous le Tee-shirt éco-responsable idéal ? Les réponses convaincantes qu'elle obtient lui permettent de développer son produit et de le décliner en plusieurs gammes allant du Tee-shirt Cardio au T-shirt Seconde Peau, chacun adapté à une ou plusieurs disciplines sportives.


Côté sourcing, Lucile tient à travailler avec des fournisseurs textiles français, portugais, autrichiens et turcs qui cultivent des fibres naturelles de manière raisonnée. La production se fera à Lyon, respectant une de ses règles fondamentales : fabriquer à moins de 1000 km de Bordeaux, siège de son entreprise. Exception faite des productions plus conséquentes qui se feront au Nord du Portugal (respectant cette même règle).



Etant spécialisée dans le sport, les produits UNREST trouvent facilement leur cible : les clubs, notamment la Fédération de Tennis, qui n'hésitent pas à lui commander au moins une centaine de pièces. Le reliquat de stock sera vendu en B2C, dans un second temps. Avec une gamme de prix située entre 35 et 75€ la marque parvient à un équilibre parfait entre éco-responsabilité et accessibilité pour le grand public.


Seulement voilà, pour que l'aventure puisse perdurer, Lucile va devoir trouver les finances et trouver sa clientèle chez les particuliers. Elle vient donc de lancer une campagne de crowdfunding sur ULULE afin de récolter les fonds nécessaires à la suite de l'histoire. Des fonds qui lui serviront pour l'achat des matières, la rémunération des artisans, les frais d'envois et logistiques ainsi que pour le développement de nouveaux produits.


Un petit coup de pouce financier auprès du grand public qui pourrait lui permettre d'aller encore plus loin dans cette aventure pleine d'avenir !



Retrouvez la Campagne de crowdfunding UNREST sur ULULE



Lucile nous parle de son projet et de ses matières en vidéo


Site :


https://unrest.fr/



82 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout