• ESMOD

Retour sur la journée ESMOD Detox du 20 février 2020

Mis à jour : mars 5

Le 20 février dernier, professionnels, étudiants et anciens étudiants se rassemblaient à ESMOD Paris autour de la mode durable. Cette journée, loin de faire un énième état des lieux des pollutions engendrées par l'industrie de la mode, a tenu ses objectifs en proposant des solutions concrètes à adapter pour une production plus propre et éthique du vêtement. Retour en résumé sur cet événement qui a rencontré un fort succès !


La journée s'est ouverte sur la projection du documentaire de Sakina M'sa : Mode d'évasion, dans lequel elle retrace son intervention auprès des femmes détenues à la maison d'arrêt de Fleury Mérogis. Une expérience émouvante qui prouve que la mode est un incroyable facteur de réinsertion sociale.


Côté Pôle Créateurs nous pouvions découvrir les collections du label Une autre Mode est Possible mené par Arielle Levy ; les création de Maison Geneviève, marque d'upcycling militaire créée par François Laurendeau, ancien d'ESMOD Paris ; des modèles de la marque de prêt à Porte Femme Maille Les Racines du Ciel et quelques pièces de la marque association Les Chaussette orphelines, vouée à donner une seconde vie à nos chaussette esseulées ou trouées en réutilisant leur fibre pour fabriquer de nouveaux produits. De son côté, la marque La Bananeraie présentait ses modèles de bananes revisitées, réalisées entièrement en upcycling.



Côté Designers Textiles, Ali Rakib, fondateur de la marque Forweavers, est venu présenter les formidables créations textiles inspirées des nombreux savoir-faire qu'il a découvert à travers le monde. De son côté, Tony Jouanneau présentait Sumbiosis, son atelier de recherche expérimentale destiné à l'ennoblissement textile.




L'association UpTrade a présenté son action consistant à récupérer les stocks de tissus des entreprises pour leur donner une seconde vie auprès des créateurs et étudiants d'écoles de mode. L'entreprise Chargeurs PCC a quant à elle présenté ses entoilages et thermocollants recyclés, annonçant une stratégie plus responsable pour l'environnement.



Les visiteurs pouvaient aussi découvrir un parcours textiles décrivant les mode de production des matières textiles des plus connues aux moins connues. Retrouvez ces présentations dans notre rubrique "Textiles".



Enfin, l'après-midi était destinée à réfléchir sur les chemins à suivre aujourd'hui, maintenant que la mode a pris conscience de l'importance de produire proprement et de manière éthique.

Ainsi, 2 tables rondes ont réuni des professionnels aguerris pour donner leur recommandations au professionnels et jeunes créateurs.


- Transparence et Savoir-Faire avec :

Hubert Barrère (Lesage), Pascal Gautrand (Made In Town), Ali Rakib (Forweavers), Charlotte Billot (UpTrade) ; Anne Dupuy (spécialiste en colorants végétaux) / médiateur: Thomas Ebélé (Sloweare) ...


- Comment créer sa marque face aux enjeux environnementaux et sociaux avec :

Sakina M’sa (Front de Mode), Christian Tournafol (Les Racines du Ciel), Alice Gras (Hall Couture), Arielle Levy (Une Autre Mode est Possible), Anouk Pepin (La Bananeraie) / Mediateur: Liya Korjova (Artek Ermitage)



Cette journée était riche d'enseignement et se verra sûrement reconduite pour de prochaines sessions afin qu'ESMOD Detox devienne un événement d'envergure pour la mode responsable.



Revisiting ESMOD Detox on Feb 20th 2020


On February 20th, industry professionals, students, and alumni gathered together at ESMOD Paris to discuss the hot button issue that is sustainable fashion. On this day, rather than simply harping on the major ecological issues within the fashion industry, the goal to come up with concrete solutions to adapt and begin shifting production and manufacturing processes towards a more ethical route was upheld. Keep reading for a summary of the successful day!

The day began with a screening of Sakina M’sa’s documentary: Mode d’évasion. In this film, the designer and philanthropist shows audiences the program she launched with the female prisoners detained at Fleury Mérogis Remand Prison. This moving experience proved that fashion is a major part of these women’s re-entry into society.


As for the “Designers Focus,” participants were able to meet and chat with multiple designers and learn about their brands. The designers present are as follows: Arielle Levy, the founder of the label Une Autre Mode est Possible; François Laurendeau, an ESMOD alumnus and the creator of the brand Maison Geneviève, which upcycles military materials; designs from the ready-to-wear knitwear brand Les Racines du Ciel, the brainchild of an ESMOD professor; designs from the brand and association Les Chausettes Orphelines which gives a second life to old socks; the designer of La Bananeraie who presented her selection of fanny packs, all of which are made entirely from upcycled materials.


In addition, the association UpTrade was kind enough to come and present their eco-conscious efforts. They are constantly trying to collect the left-over stock of unused materials from many different brands in order to give them a second life in the hands of fashion students and young designers. The company Chargeurs PPC also described their efforts in this cause by presenting their recycled interlinings and fusible adhesives. This eco-friendly strategy is certainly one more designers should adopt.


Participants were also able to become acquainted with the various production procedures of numerous different textiles, from those that are very well known to those that are more rare. Click here for more information regarding our “textile” focus.


During the afternoon, 2 round tables took place which allowed participants a chance to reflect and listen to those who have already began putting eco-conscious theories into practice. Two groups of industry professionals gave recommendations to their current and future peers present.


- Transparence and know-how with:

Hubert Barrère (Lesage), Pascal Gautrand (Made In Town), Ali Rakib (Forweavers), Charlotte Billot (UpTrade), Anne Dupuy (specialist in natural dyes, mediated by Thomas Ebélé (SloWeAre)

- How to create your own brand in the face of environmental and social challenges with:

Sakina M’sa (Front de Mode), Christian Tournafol (Les Racines du Ciel), Alice Gras (Hall Couture), Arielle Levy (Une autre Mode Possible), Anouk Pepin (La Bananeraie), mediated by Liya Korjova (Artek Ermitage)


Overall, ESMOD’s Detox day was a very enriching experience for all involved and is sure to become an annual event aimed to continue the progress towards an ethical and eco-conscious fashion industry.